Les insectes pollinisateurs, la clé de voute de notre équilibre alimentaire

Dernière mise à jour : 9 sept. 2020


Chaque année, le travail des insectes pollinisateurs fait économiser en main d'oeuvre près de 15 milliards d'euros à la production agricole Européenne (entre autres abeilles, sphyres, papillons, guêpes...) Sans ces insectes, nous n'aurions peu ou pas accès à certains produits cultivés comme les cerises, poivrons, abricots, pommes, fraises ou encore certains aromates comme le basilic ou le thym. En Europe, plus de 80% des plantes cultivées dépendent directement des abeilles domestiques et sauvages.

Pourtant, nous assistons depuis ces dernières années à une extinction de masse de ces différents insectes et plus particulièrement des abeilles. On parle du "syndrome d'effondrement des colonies".


En voici les différentes causes :

  • Les substances chimiques et pesticides présents dans l'environnement

  • Le manque de végétaux dû à l'agriculture intensive ( réduction de la biodiversité avec la monoculture)

  • Les causes « pathogènes » (parasites, virus ou champignons).

  • Le transport de nombreuses ruches pour polliniser des cultures appauvries

  • La pollution électromagnétique

  • les ravages du frelon asiatique


À nous, consommateurs de privilégier des aliments issus d'une agriculture respectueuse de l'environnement afin de préserver notre écosystème !

21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout